ALTER EGO EXPERIENCE

Etre soi, rester fidèle à soi. On brandit ces mantras comme le comble de l’authenticité. Mais quel ennui d’être confronté à nos propres certitudes. Les dernières études marketing de STORYMIND montrent au contraire une envie de redécouvrir l’expérience des autres!

 

Le philosophe Paul Ricoeur, dont on parle beaucoup à travers Emmanuel Macron, a écrit il y a presque 30 ans un livre fort: Soi-même comme un autre. De quoi s’agit-il? Vivre l’expérience d’un autre nous rend vivant, car nous nous échappons de nos « ego routines ».

 

La pop-culture l’a bien compris. Les jeux vidéo et les avatars ont ouvert la voie. Aujourd’hui, c’est au tour de la fiction. Comprendre l’autre ou se mettre à sa place est une tendance de story très forte dans les séries ou les romans (Sense 8, Mindhunter, L’ordre du jour,…)

 

Pour créer de l’attention, les marques proposent elles aussi de «se mettre à la place de…». Il y a deux manières de faire:

 

Territoire 1: Le burlesque. C’est un peu «vis ma vie» pour rire (avec Burger King par exemple)

Territoire 2: La bénévolence. «Se mettre à la place de…» permet de rendre la vie plus juste et bienveillante (avec Ariel entre autres)

 

Que retenir de ce story box? Le partage d’expérience n’est pas limité aux réseaux sociaux et à l’échange de bons plans. C’est aussi un levier de story-telling efficace pour renforcer l’empathie connivente des consommateurs.

 

Bien raconter son époque, c’est d’abord la comprendre.

A très vite les story Minders !

 

Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay

LinkedIn : https://goo.gl/vgZFPJ

Youtube : https://goo.gl/VN5C8a

Twitter: https://twitter.com/JE2lasaussay