AUDACE REELLE OU FAKE EN 2018?

Le début de l’année est l’occasion de s’interroger sur le sens de l’époque, rien que ça ! 2017 a connu le couronnement de l’audace Macron. Mais quelle est la suite ? Revenons d’abord sur l’année passée.

 

2017 : année Turning point! Qu’est-ce que c’est ?  C’est le point de bascule où une société ne peut plus faire du surplace et tente autre chose. C’est le point de passage d’une époque à une autre, d’une histoire à la suivante. Même la pop culture s’empare du phénomène.

 

Combien de fictions récentes nous parlent de ce moment précis où tout change avec de nouvelles épopées et des changemakers: « 120 battements de cœur », « Barbara », « Le redoutable », « Le jeune Karl Marx », « Dunkerque », « Peaky Blinders », « Taboo », « Le Caire confidential »,…

Combien de séries nous parlent d’U-chronie. Ce sont ces fictions qui revisitent l’Histoire avec un grand H, en imaginant que les choses auraient pu être différentes avec un plan B: « 22 novembre 63 », « Timeless », « Time after time », « Making history »,…

 

Ce grand frisson du changement d’époque a été très fortement ressenti en 2017, sans même parler de Macron. La France de l’éternelle jeunesse qui est née médiatiquement dans les années 60 / 70 est symboliquement décédée: Johnny bien sûr, mais aussi Mireille Darc, Jean Rochefort, Jean d’Ormesson, Jeanne Moreau, Simone Weill, Pierre Berger,…

 

Quelle trace cela construit-il dans l’imaginaire collectif ? On croit les choses intemporelles parce qu’elles nous sont familières, et on s’aperçoit brutalement que le temps passe. Un changement d’époque ouvre un nouveau chapitre.

 

Tout porte à croire que 2018 sera enfin le bon timing pour un « vrai reboot ». Il y a comme un alignement des planètes qui ne s’était pas présenté ces dernières années,… Petit rappel, en 2012, il était déjà question du  « changement c’est maintenant… » avec Hollande. Mais ce n’était peut-être pas le bon moment, ni la bonne personne. Pourquoi cette conviction d’un « creative reboot » pour 2018 ? Comme souvent, la pop culture a un poil d’avance sur le monde réel. Et pour cause ! Avant que les choses soient, il faut les avoir imaginer. Alors regardons du côté des industries de l’imaginaire.

 

Vous le savez peut-être la couleur de l’année 2018 sera le Pantone 18 38 38. C’est l’ultra violet de Prince, mais c’est aussi la couleur de la transgression, de la créativité, et de l’audace. Par ailleurs, Karl Lagerfeld, qui sent les tendances comme personne, a fait installer pour son dernier défilé  une cascade sauvage: source mythologique de la création,… Enfin, Netflix va nous proposer des fictions dont nous serons les co-auteurs,… Tout cela promet de belles surprises. On en reparlera dans STORYBOX!

 

Et si vous doutiez encore de l’opportunité d’adopter une ligne de contenu éditoriale audacieuse en 2018, il suffit de regarder les dernières tendances pop-culture.  Justin Timberlake l’a compris avec son dernier clip tourné dans les conditions du live, et son récent album « Man of the woods » ! Un Justin Timberlake dans les bois version acoustique ? Eh oui ! Résultat : 15 millions de vus en 1 semaine sur Youtube (au 1 février 2018).

 

Story Mind a étudié les stratégies narratives de plus de 80 marques qui proposent déjà des stories audacieuses! Pour en savoir plus sur cette étude, envoyez-moi un mail : contact@storymind.fr

 

Bien raconter son époque, c’est d’abord la comprendre!

 

Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay

LinkedIn : https://goo.gl/vgZFPJ

Youtube : https://goo.gl/VN5C8a

Twitter: https://twitter.com/JE2lasaussay